Canada

Canada is one of the few countries where there are more cases of COVID-19 among women, and where more women than men have died of COVID-19. While it is still unclear why this is, possibilities include the high number of cases in long-term care homes, where the majority of residents are elderly women, and higher infection rates among healthcare workers, over 80% of whom are women. However, particular groups of men are also at increased risk. For example, there have been outbreaks in the agri-food sector and where the majority of workers are migrant men.

School and childcare closures between March and June had a disproportionate impact on women, who took on the majority of childcare and home-schooling responsibilities, often at great cost to their own work and well-being. Single parents particularly struggled to meet childcare and work demands, often finding it hard to access basic necessities while maintaining the physical distancing measures required. Those in the middle of family court proceedings experienced delays, often resulting in lack of access to child support and protection. Call centers across the country reported increased reports of interpersonal violence.

A number of strong women leaders emerged within Canada’s COVID-19 response, including the Chief Public Health Officer of Canada, Dr. Theresa Tam and the Provincial Health Officer for British Columbia, Dr. Bonnie Henry. Both have been credited with playing a pivotal role in Canada’s public health response to the outbreak.

Le Canada est un des seuls pays où il y a plus de cas de COVID-19 chez les femmes, et où plus de femmes que d’hommes sont décédées de COVID-19. Les origines de ce phénomène ne sont pas connues, mais les possibilités incluent le haut taux d’infection dans les établissements de soins de longue durée, où la majorité des résidents sont des femmes âgées, et le haut taux d’infection parmi les professionnels de santé, dont 80% sont femelles. Cependant, certains groupes d’hommes sont aussi en danger élevé du virus. Par exemple, il y a eu plusieurs foyers de COVID-19 dans le secteur agricole, où la majorité des ouvriers sont des migrants. 

La fermeture des écoles et des garderies entre Mars et Juillet a eu une impacte énorme sur les femmes, qui ont pris responsabilité pour la garde d’enfants à la maison, ainsi que pour la plupart des tâches ménagères. En particulier, les parents seuls ont eu du mal à répondre aux demandes de garde d’enfants et de travail, trouvant souvent difficile d’accéder aux nécessites de base tout en maintenant les mesure de distance physiques nécessaires. Ceux qui sont au milieu d’une procédure devant le tribunal de la famille ont connu des retards, entraînant souvent un manque d’accès à la pension alimentaire et la protection des enfants. Les centres d’appel autours du pays ont aussi connu un nombre croissant de rapports de violence interpersonnelle. 

Plusieurs femmes remarquables ont émergé durant l’intervention canadienne contre le COVID-19, notamment l’administratrice en chef de l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC), Dr. Theresa Tam, et le médecin en chef de la Colombie-Britannique, Bonnie Henry. Les deux ont été reconnus pour avoir joué un rôle central dans la réponse rapide et efficace de santé publique du Canada à l’épidémie.

Posts on Canada

canada-header

Canada

Canada is one of the few countries where there are more cases of COVID-19 among women, and where more women than men have died of COVID-19. While it is still unclear why this is, possibilities include the high number of cases in long-term care homes, where the majority of residents are elderly women, and higher infection rates among healthcare workers, over 80% of whom are women. However, particular groups of men are also at increased risk. For example, there have been outbreaks in the agri-food sector and where the majority of workers are migrant men.

School and childcare closures between March and June had a disproportionate impact on women, who took on the majority of childcare and home-schooling responsibilities, often at great cost to their own work and well-being. Single parents particularly struggled to meet childcare and work demands, often finding it hard to access basic necessities while maintaining the physical distancing measures required. Those in the middle of family court proceedings experienced delays, often resulting in lack of access to child support and protection. Call centers across the country reported increased reports of interpersonal violence.

A number of strong women leaders emerged within Canada’s COVID-19 response, including the Chief Public Health Officer of Canada, Dr. Theresa Tam and the Provincial Health Officer for British Columbia, Dr. Bonnie Henry. Both have been credited with playing a pivotal role in Canada’s public health response to the outbreak.

Le Canada est un des seuls pays où il y a plus de cas de COVID-19 chez les femmes, et où plus de femmes que d’hommes sont décédées de COVID-19. Les origines de ce phénomène ne sont pas connues, mais les possibilités incluent le haut taux d’infection dans les établissements de soins de longue durée, où la majorité des résidents sont des femmes âgées, et le haut taux d’infection parmi les professionnels de santé, dont 80% sont femelles. Cependant, certains groupes d’hommes sont aussi en danger élevé du virus. Par exemple, il y a eu plusieurs foyers de COVID-19 dans le secteur agricole, où la majorité des ouvriers sont des migrants. 

La fermeture des écoles et des garderies entre Mars et Juillet a eu une impacte énorme sur les femmes, qui ont pris responsabilité pour la garde d’enfants à la maison, ainsi que pour la plupart des tâches ménagères. En particulier, les parents seuls ont eu du mal à répondre aux demandes de garde d’enfants et de travail, trouvant souvent difficile d’accéder aux nécessites de base tout en maintenant les mesure de distance physiques nécessaires. Ceux qui sont au milieu d’une procédure devant le tribunal de la famille ont connu des retards, entraînant souvent un manque d’accès à la pension alimentaire et la protection des enfants. Les centres d’appel autours du pays ont aussi connu un nombre croissant de rapports de violence interpersonnelle. 

Plusieurs femmes remarquables ont émergé durant l’intervention canadienne contre le COVID-19, notamment l’administratrice en chef de l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC), Dr. Theresa Tam, et le médecin en chef de la Colombie-Britannique, Bonnie Henry. Les deux ont été reconnus pour avoir joué un rôle central dans la réponse rapide et efficace de santé publique du Canada à l’épidémie.

Posts on Canada

Gender Working Group

We meet online on the third Wednesday of every month to discuss key issues, activities, opportunities, and ideas for collaboration. We have a long and growing list of resources on gender and COVID-19.

JOIN US >

Canada
Canada

Gender Working Group

We meet online on the third Wednesday of every month to discuss key issues, activities, opportunities, and ideas for collaboration. We have a long and growing list of resources on gender and COVID-19.

JOIN US >

TwitterWhatsAppFacebookEmail